Blog

Thym à thymol

in Huiles essentielles

Résumé

Purifiante à large spectre d’action, cette huile puissante est une alliée précieuse en hiver. Stimulante, revigorante et énergisante, elle est connue pour lutter contre les fatigues physiques et psychiques.

Descriptif

Le thym est un arbrisseau vivace qui atteint jusqu’à 30 cm de hauteur. Doté de petites feuilles lancéolées, qui s’enroulent sur les bords, le thym à thymol possède une tige ligneuse et des branches ou rameaux ascendants. Sa floraison est dense, de couleur blanchâtre ou rosée. Cette plante est présente principalement dans le sud de la France et apprécie les sols calcaires. Cette HE est réservée aux adultes sur de très courtes périodes d’utilisation. Elle est très puissante comme anti-infectieux et antiparasitaire.

Propriétés

  • Antibactérienne
  • Antivirale majeure au spectre d’ action inégalable. Elle peut être utilisée dans les maladies infectieuses respiratoires, urinaires, gynécologiques, intestinales, cutanées…
  • Expectorante
  • Vermifuge
  • Antispasmodique. Elle aide à calmer les douleurs digestives, les crampes intestinales et les problèmes de règles douloureuses
  • Bon tonique général. Elle procure une grande énergie, une force de détermination, un dépassement de soi.

Indications

  • Mal de gorge, angine, sinusite, toux grasses
  • Eczéma, psoriasis, furoncles, abcès, plaies, dermatites , aphtes, herpès, verrues…
  • Douleurs digestives, crampes intestinales, règles douloureuses
  • Infection, voir surinfection des sphères urinaires, respiratoires et intestinales

Voies d'administration

  • Interne : Seulement sur avis d’un thérapeute. Cette HE est agressive pour les muqueuses de la bouche. Ne pas utiliser si problème de foie.
  • Cutanée : Oui. A diluer à 5% dans une Huile Végétale
  • Diffusion : Oui mais ne pas diffuser pure, elle doit être diluée à 5% dans d’autres HE.
  • Inhalation : Non car risques neurotoxiques
  • Bain : Déconseillé

Exemples d'utilisation

Voie interne

Non recommandé sans avis médical. 

Voie cutanée

Massage léger : Effet antalgique : en dilution à 5% dans une HV de calophylle par ex.

Soin : à diluer et sur avis d’un spécialiste, mélanger une goutte à une cuillère à café de miel (dose journalière). Prendre un peu du miellat toutes les deux heures.

Sur un ongle infecté : limer le dessus de l’ongle pour en augmenter la porosité puis faire pénétrer 1 goutte d’un mélange à 50% dans de l’huile d’olive. Ne pas recouvrir d’un pansement.

Diffusion

Inhalation

Bain

Déconseillé.

Entretien

Non applicable.

Synergie avec d'autres huiles essentielles

Ravintsara, Eucalyptus radiata, Romarin, Lavande, Laurier, Citron…

Avec les huiles essentielles d’eucalyptus, de romarin à cinéole, de saro, de ravinstara , de niaouli, de cajeput et de tea tree (arbre à thé): contre les différentes affections des voies respiratoires, telles que angine, rhinopharyngite, rhume, toux.

Avec les huiles essentielle de cannelle de Chine (rameaux) ou de Ceylan (écorce), d’origan compact, de clou de girofle, de citron et d’estragon : contre la diarrhée, la tourista.

Avec les huiles essentielles de géranium, de palmarosa, de tea tree : contre les mycoses

Précautions d'utilisation

Utilisateurs autorisés

  • Adultes et adolescents seulement. Cette HE puissante doit être employée avec discernement, uniquement pour des situations particulières, urgentes et critiques.
  • Contre-indiqué aux femmes enceintes
  • Contre-indiqué aux femmes allaitantes
  • Interdite aux enfants

Risques d'utilisation

Il est préférable de tester l’huile essentielle avant de l’utiliser (deux gouttes au creux du coude pendant au moins 24 heures afin de vérifier qu’il n’y a pas de réaction).

  • Elle nécessite un avis médical avant utilisation par voie interne, risque d’hépatotoxicité.
  • Elle ne doit pas être inhalée car elle présente des risques neurotoxiques.
  • Elle est irritante pour les voies respiratoires, les personnes asthmatiques doivent demander un avis médical avant d’utiliser cette huile essentielle.
  • Dermocaustique : ne jamais utiliser pure sur la peau. Utiliser toujours bien diluée en usage cutané (max 5% et en usage localisé).
  • Très puissante, s’utilise à faible dose et de manière limitée dans le temps.
  • Contre-indiquée en cas d’insuffisance hépatique.
  • Les personnes épileptiques doivent demander un avis médical avant utilisation.
  • Déconseillée aux personnes ayant des troubles cardiaques.
  • Ne pas utiliser chez les personnes épileptiques.
  • Cortison-like.
  • Tenir hors de portée des enfants.
  • Eviter le contact avec les yeux.
  • Se laver les mains avant et après utilisation.
  • Pour toute utilisation en diffusion, cette huile essentielle puissante doit être fortement diluée (5%max) dans d’autres huiles essentielles plus douces.
  • Présence d’allergènes : limonène, géraniol, linalol, citral (geranial + neral)
  • Dangers : H226, H314, H304, H302, H317, H411

Ne pas confondre

Il existe près de 300 variétés de thym. En HE, les plus connus sont le Thym à Linolol et le Thum à Thujanol.

Indications techniques

Caractéristiques générales

  • Nom botanique : Thymus vulgaris CT thymol, thymus Zygis
  • Autres noms : Thym vulgaire, Thym commun, Thym cultivé, Farigoule
  • Famille : Lamiacées
  • Origine : France, Espagne
  • Partie de la plante : sommités fleuries
  • Méthode d’extraction : distillation complète par entrainement à la vapeur d’eau
  • Toxicité : la molécule de thymol est phénolée. Ne pas utiliser avant 12 ans.
  • Rendement : entre 2 et 4 %
  • CAS : 84929-51-1

Caractéristiques biochimiques

Une bonne huile essentielle de Thym à Thymol doit contenir :

  • Thymol : 37 à 55 %
  • Paracymène : 8 à 28 %
  • Gamma terpinène : 6 à 14 %
  • Carvacrol : 1 à 13 %

L’huile essentielle de Thym à Thymol contient des composants biochimiques allergènes :

  • Linalol (2 à 7 %)
  • Limonène (≤ 2 %)
  • Géraniol (≤ 0,5 %)

Caractéristiques physiques

  • Densité à 20°C : 0,895 à 0,937
  • Indice de réfraction à 20°C : 1,490 à 1,505
  • Pouvoir rotatoire à 20°C : -10° à +10°
  • Point éclair : +60°C

Caractéristiques organoleptiques

  • Aspect : liquide, à T°C<20°C risque de précipitation
  • Couleur : jaune à rouge brun
  • Odeur : agreste, aromatique, forte et épicée

Respecter les précautions d’emploi des huiles essentielles. Pour tout usage des huiles essentielles dans un but thérapeutique, consultez un médecin. Les huiles essentielles ne sont pas des médicaments et ne peuvent en aucune façon se substituer à une prescription médicale. Les informations données sur le site ne font pas office de prescription, elles restent des données à titre informatif, elles n’engagent en rien notre responsabilité et ne remplacent pas les conseils d’un spécialiste. Le texte, les propriétés connues, les exemples d’utilisations et les voies d’administrations décrites sur cette fiche sont des informations générales tirées de bibliographies faisant autorité dans le milieu des huiles essentielles et de l’aromathérapie. Vous trouverez sur ce site une bibliographie listant des ouvrages de référence et des articles de recherche scientifique.

Les huiles essentielles sont sensibles aux rayonnements UV ainsi qu’à l’évaporation progressive de leurs constituants. Il est donc impératif de conserver vos huiles essentielles dans un flacon en verre coloré ou en aluminium à fermeture étanche à une température comprise entre 5°C et 40°C.