Les verrues sont dues à des virus du groupe des Human papillomavirus (HPV) qui contaminent notre peau, le plus souvent par contact sur une petite plaie. On attrape souvent des verrues plantaires lorsqu'on marche nu pied à la piscine ou sur le sol d'un salle de sport. Les verrues peuvent cependant apparaître sur les pieds, sur le visage ou sur les mains.
 
Il existe de nombreux types de verrues :
  • myrmécie, ou grosse verrue plantaire
  • papillome verruqueux formant une « tétine » cornée sur la peau
  • verrue en mosaïque composée de plusieurs petites verrues
  • verrue plane fréquente sur le visage ou les mains...
Le traitement est donc différent selon le type de verrue. On estime que 70 % des verrues régressent spontanément en quelques années mais on souhaite souvent s'en débarrasser rapidement. 
 
Les études scientifiques sur le traitement des verrues concordent sur l'efficacité de deux traitements :
  • la cryothérapie effectuée à l'azote liquide au cabinet médical (bien plus froide et efficace que les dispositifs vendus en pharmacie)
  • les préparations magistrales ordonnées par le médecin à base d'acide (salicylique notamment).
Un des remèdes naturel efficace : du vinaigre sur un morceau de coton scotché sur la verrue. On laisse agir plusieurs heures, on retire ensuite le coton, on gratte la peau devenu très blanche, et on réapplique un coton imbibé de vinaigre, jusqu'à disparition.
 
En énergétique, les praticiens utilisent souvent le "doigt de lumière" pour atteindre les racines de la verrue. En quelques jours, la verrue se creuse, se dessèche et disparaît.