Ce terme signifie « bouillir » en grec. C’est la maladie de peau la plus fréquente qui occupe 30% du temps des dermatologues. Ce sont le plus souvent les enfants qui en souffrent. Les spécialistes estiment que 20% de la population mondiale pourraient être touché. C’est trois fois plus qu’il y a 30 ans. L’eczéma peut altérer la qualité de vie et dans certains cas, engendrer des troubles respiratoires comme l’asthme ou des rhinites.

L’eczéma se présente sous différentes formes : plaques rouges, petites vésicules… La peau peut paraître un peu gonflée, les démangeaisons sont pénibles. Un liquide translucide peut humidifier les endroits touchés. Souvent, des petites croutes se forment.

L'eczéma existe sous des variantes diverses : vésiculeux, suintant ou sec avec de petits morceaux de peau qui se détachent. Il se localise à des endroits différents selon les personnes, souvent sur des plis (genou, coudes, paupière…)

Il peut s’installer, disparaître puis revenir par poussées. Les origines peuvent être allergiques ou psychologiques. Dans le premier cas, il peut-être atopique (terrain allergique comme asthme, rhume des foins), variqueux (complication d’une insuffisance veineuse) ou allergique de contact (réaction à un produit cosmétique, ménager, à un métal tel un bijou…).

Dans le second cas, c’est souvent relié au fait de ne plus avoir de contact avec un être aimé (source : « Le grand dictionnaire des malaises et des maladies » de Jacques Martel). Cela arrive lors d’une séparation ou d’un déménagement, par exemple. Cela peut traduire un besoin d’amour et d’attention. Il n’est pas rare que les crises d’eczéma surviennent en cas de période de stress auquel cas un massage du corps de 10 minutes plusieurs fois par semaine peut être un bon complément aux traitements entrepris (en évitant de toucher les zones affectées).

Les recherches continuent pour trouver un traitement. Une piste intéressante de la recherche est la création de lotions personnalisées à partir de nos propres bactéries.

L’eczéma est souvent difficile à traiter et les traitements dermatologiques actuels s’avèrent parfois inefficaces, sauf à utiliser la cortisone mais cela doit rester ponctuel. En naturopathie, on conseillera plutôt de surveiller son alimentation, d’éviter notamment les laitages et le blé qui peuvent aggraver la situation. Il est conseillé de commencer un traitement « light » avec de l’homéopathie puis de passer ensuite à la phytothérapie si les résultats ne sont pas au rendez-vous.

Dans tous les cas, il faut bien entendu respecter une très bonne hygiène (pains surgras et sans savon avec eau thermale comme Avène, La Roche-Posay, Tolériane… ) Eviter les pommades cicatrisantes sur la peau lésée car cela ne fera qu’engendrer une macération. Ne pas se doucher à l’eau trop chaude. Limiter les produits cosmétiques, éviter les éléments qui peuvent irriter comme le sable, la laine, le parfum, certains savons… et éviter de gratter autant que possible.

 

Approche par homéopathie

Les propositions de traitements homéopathiques suivantes sont extraites du livre « ma bible de l’homéopathie » de Albert-Claude Quemoun, qui est ma référence. Le mieux est toujours de consulter un homéopathe qui ajustera le traitement en fonction de la morphologie du patient, de son comportement, de ses allergies, de son état général…

Symptômes

Médicament

Posologie

Eczéma sec avec sensations de brulures soulagées par la chaleur locale (compresse chaude ou bouillote)

Arsenicum album 5CH

2 granules 3 fois par jour

Eczéma sec avec démangeaisons, peau desquame

Berberis aquifolium 5CH

2 granules 3 fois par jour

Eczéma sec aggravé en bord de mer

Natrum muriaticum 5CH

2 granules 3 fois par jour

Eczéma sec, peau jaune et ridée

Sepia 5CH

2 granules 3 fois par jour

Eczéma légèrement suintant formant des croutes en séchant. Patient frileux et qui cicatrise mal.

Graphites 5 CH

2 granules 3 fois par jour

Eczéma suintant et infecté

Staphylococcinum 5CH ou Pyrogenium 9CH

2 granules 3 fois par jour (pour l’un ou pour l’autre)

Eczéma d’hiver douloureux et fissuré de noir

Petroleum 5CH

2 granules 3 fois par jour

Eczéma situé au niveau des parties génitales

Lilium tigrinum 5CH

2 granules 3 fois par jour

Eczéma situé au niveau des parties génitales et accompagné de démangeaisons intenses et de brûlures avec des vésicules. Alterné avec des diarrhées.

Croton tiglium 5CH

2 granules 3 fois par jour

Eczéma situé dans le conduit auditif

Calcarea picrata 5CH

2 granules 3 fois par jour

Eczéma situé sur les mains

Actaea spicata 5CH

2 granules 3 fois par jour

Eczéma situé sur le cuir chevelu, le visage et accompagné de démangeaisons

Staphysagria 5CH

2 granules 3 fois par jour

Patient congestif avec extrémités rouges (oreilles, lèvres…)

A traiter pour draineur du foie, du rein et de la peau puis avec Sulfur 5CH

20 gouttes 3 fois par jour et 2 granules 3 fois par jour

Patient de constitution plutôt ronde

Calcarea carbonica 9CH

1 dose par semaine

Patient frileux, eczéma aggravé par l’eau et la chaleur. Il apparaît après une maladie parasitaire ou une MST

Psorinum 5CH

2 granules 3 fois par jour

Eczéma amélioré lorsque le patient mange

Anacardium orientalis 5CH

2 granules 3 fois par jour

Eczéma variqueux qui s’aggrave avec la chaleur

Sulfur 5CH

2 granules 3 fois par jour

Eczéma variqueux qui s’améliore avec la chaleur locale

Arsenicum album 5CH

2 granules 3 fois par jour

 

D’autres homéopathes conseillent de prendre 3 granules de chaque en alternance 3 fois par jour de : Apis Mellifica en 5CH, Arsenicum Album en 5CH et Rhus Toxicodendron en 5CH.

On peut aussi améliorer avec une application locale de pommade : pommade au graphites 4% (2 applications par jour) ou pommade au petroleum 4% si aggravé en hiver (2 applications par jour)

On peut bien entendu s’aider de l’antenne de Lecher ou du pendule pour ajuster en fonction du patient.

 

Approche par les huiles essentielles

Si le traitement homéopathique ne donne rien, on peut tenter avec les huiles essentielles (HE). Les informations suivantes sont extraites du livre « Ma bible des huiles essentielles » de Danièle Festy.

Un eczéma sec ou suintant peut être traité avec de la lavande aspic en appliquant directement 2 gouttes sur les plaques, 2 à 3 fois par jour (pour une application sur un bébé ou un enfant, consulter au préalable un médecin spécialisé car les huiles essentielles sont assez puissantes). On aussi peut appliquer une formule pour un lavage en douceur : mélanger ces trois hydrolats (HA) à parties égales dans un flacon de 100 ml : HA lavande, HA sauge et HA rose. Verser un peu de ce mélange sur une compresse stérile et appliquer matin et soir sur les plaques d’eczéma, pendant environ trois semaines. Arrêter pendant une semaine puis recommencer.

Autre préparation pour un eczéma sec :

Pour les bébés : 1 goutte de HE bois de Hô, 1 goutte de HE tanaise annuelle, 1 goutte de HE lavande officinale, 1 goutte de géranium rosat, 1 cuillère à café d'huile végétale (HV) de calophylle et 1 cuillère à café de HV onagre. Appliquer cette préparation avec douceur sur la peau lésée, juste après le lavage aux HA, pendant environ 3 semaines, puis arrêter 1 semaine, puis reprendre 3 semaines etc.

Pour les enfants ou les adultes, toujours pour l’eczéma sec, il est préférable d’utiliser la préparation suivante : 1 goutte de HE lavande officinale, 1 goutte de HE géranium rosat, 1 goutte de HE palmarosa, 1 goutte de HE tanaise annuelle, 2 gouttes de HV calophylle et 2 gouttes de HV millepertuis. Même application : alterner 3 semaines d’application / 1 semaine d’arrêt.

Autre préparation pour un eczéma suintant :

Pour les bébés : 1 ml de HE lavandula spica (lavande aspic), 0,5 ml de HE cistus ladanifera (ciste ladanifère), 1 ml de HE thymus vulgaris geranioliferum (thym à géraniol) et QSP 100 de gel neutre pour HE. Appliquer 2 ou 3 fois par jour.

Pour les enfants ou les adultes : 1ml de HE lavandula vera (lavande officinale), 1ml de HE pelargonium asperum (géranium rosat), 1 ml de cymbopogon martinii (palmarosa), 1 ml de HE tanacetum annum (tanaisie annuelle) et QSP 30g de gel neutre pour HE. Appliquer 2 ou 3 fois par jour après lavage aux HA puis une fois par jour au long cours.

[QSP : Quantité Suffisante Pour - c’est-à-dire qu’on complète jusqu’à un certain volume]

 

Approche en phytothérapie

Il est possible d’essayer aussi une infusion : 2 cuillères à soupe de pensées sauvages (viola tricolor) sèches ou fraiches dans 1/4l d’eau. Laisser infuser 10 minutes. Sucrer au miel et boire 3 tasses par jour pendant au moins 3 semaines. On peut aussi badigeonner sur la peau de cette même préparation.

Autre possibilité : laver de l’alliaire officinale (alliaria officinalis), la broyer et appliquer sur la peau 2 fois par jour.

On propose souvent aussi :

  • Cassis fe. 30g
  • Plantain fe. 30g
  • Ortie fe. 20g
  • Pissenlit fe. 20g

1 cuillère à soupe du mélange par tasse. Infusion 5 minutes. Boire 3 à 4 tasses par jour.

Veiller à avoir un apport suffisant en oméga 3 (huile de noix par ex) et prendre de l’huile d’onagre ou de bourrache sous forme de complément alimentaire.

 

Approche en chromothérapie

On considère que c’est une maladie de la sécheresse. On traitera donc par un oligoélément de la famille du bleu, tel le cuivre, à dilution homéopathique qui apporte localement de l’humidité. On peut aussi utiliser un oligoélément de la famille du violet comme le zinc, toujours à dilution homéopathique. Globalement, les couleurs dans les bleus et violets sont adaptées car le bleu est décodé par l’organisme comme la sécheresse – il répond donc en générant de l’humidité. On peut aussi utiliser une irradiation de lumière « bleu prolongé » pendant 4 minutes et « orange bref » pendant 50 secondes (source, « Se soigner par les couleurs » de Christian Agrapart).

 

Approche en lithothérapie

Massage avec un lapis lazuli sur les zones pendant 15 minutes. Rhodochrosite sur le chakra du coeur et zincite ou blende sur zone pendant 20 minutes. On peut aussi essayer l’aventurine ou jade sur le chakra du cœur pendant 20 minutes, accompagnée d’une diète légère pendant deux jours et possibilité de boire de l'eau d'aventurine ou de jade. Si l’eczéma se situe au niveau des poignets, on peut aussi essayer de porter un bracelet d’ambre (mais il faudra contrôler le bon niveau vibratoire de la pierre car la plupart des bracelets vendus dans le commerce sont plus décoratifs que thérapeutiques). La sélénite peut aussi être utilisée en application. Enfin, quelques péridots pendant une douzaine d’heures dans un verre d’huile d’olive pressée à froid. Vous pourrez utiliser cette huile en application, en tamponnant matin et soir les parties du derme affectées par la maladie. Vous pouvez également réaliser un élixir directement avec de l’eau.

 

Approche en magnétisme

On traitera souvent le coté émotionnel mais on peut aussi utiliser la technique énergétique du "cataplasme", qu'on arrache en conscience, comme on le ferait pour une épilation à la cire. 

 

Conseil d'un guérisseur

Jean Daurillac, dans "les secrets d'un guérisseur", propose les huiles essentielles suivantes pour traiter l’eczéma : Camomille, Lavande et Marjolaine. Il propose aussi de l’eau argileuse en lotion, additionnée de 12 gouttes d’huile essentielle de genévrier. Laisser au moins 1 heure avant de rincer.

En complément, la petite prière suivante : Faire le signe de croix sur le mal avec le pouce humecté de salive et dites :

« Je te panse †

Que tu ne croisses †

Que tu n’augmentes pas plus que la rosée sur le pré au lever du soleil † »

 

Enfin, sans garantie de résultat, on peut tester les nombres de Grabovoi : celui lié à l’eczéma est 548132151. Il suffirait de se concentrer dessus quelques minutes par jour et de penser à la personne atteinte de cette maladie simultanément.