NambudripadA l’origine, des livres écrits par le Dr. Devi Nambudripad « Living Pain free with acupressure », « You can reprogram your brain to perfect health » et « Say goodbye to illness ». Devi Nambudripad est d’origine indienne et installée à présent aux Etats-Unis. Elle exerce la médecine, l’acupuncture, la chiropractie et la kinésiologie.

NAET (Nambudripad’s Allergy Elimination Techniques) est une technique intégrant plusieurs méthodes thérapeutiques telles que l’allopathie, la nutrithérapie, la kinésiologie appliquée, la chiropractie et ma MTC (médecine traditionnelle chinoise). Elle s’adresse aux personnes de tous les âges.

Elle s’appuie sur le principe que la réaction allergique est provoquée par le cerveau, en fonction de la perception qu’il a de la substance en question et non selon sa réelle dangerosité. La perception faussée du cerveau est corrigée par la méthode NAET.

L’objectif de cette technique est d’éliminer définitivement les intolérances ou allergies de toutes natures (environnementale et alimentaire). Il peut s’agir par exemple du gluten, des produits laitiers, de la friture, des œufs, des champignons, poussières, pollens, composés pour la climatisation, parfums, produits chlorés, détergents, peintures…

En éliminant de son alimentation les produits mal acceptés par l’organisme, le corps dépense moins d’énergie pour digérer et il peut ainsi se consacrer davantage à l’élimination des blocages des méridiens.

Pour optimiser les résultats, les patients suivent l’ordre des traitements des allergènes tel qu’il est proposé par un programme. On note au fur et à mesure les allergènes traités, les résultats obtenus pour suivre le patient.

Ce traitement peut être proposé à toute personne victime d’allergies, de problème immunitaire, de fatigue chronique, d’asthmes, de fibromyalgie, de dépression bipolaire, d’hyperactivité, de certains autismes et de toutes autres affections chroniques…

Certains patients témoignent sur la disparition totale d’un eczéma qui durait depuis 15 ans, suite aux échecs à répétition des traitements proposés par des allergologues et dermatologues.

Lors d’une séance, le patient tient dans sa main un tube de verre contenant la substance allergisante. Le thérapeute va vérifier pendant ce temps l’effet produit par l’allergène sur le patient en testant sa réaction musculaire. Cela est expliqué sur la vidéo. Il va ensuite stimuler certains points d’acupuncture situés dans le dos. Cette stimulation relance l’énergie corporelle bloquée dans les méridiens par la réaction allergique et va envoyer un signal au cerveau pour normaliser la substance et rétablir une réaction raisonnable. Le thérapeute teste à nouveau la réaction musculaire. Il stimulera 8 autres points d’acupuncture situés aux avants bras, aux mains, aux jambes et aux pieds pour renforcer ce message envoyé au cerveau. Le patient reste enfin en contact avec l’allergène durant une quinzaine de minutes avant la fin de la séance. Ce dernier devra éviter tout contact avec l’allergène traité durant 25 heures après la séance.

A titre indicatif, il faut compter une douzaine de séances de 30 min une à deux fois par semaine pour traiter un patient allergique à deux substances.

A noter que la fondation NARF (Nambudripad’s Allergy Research Foundation) tient un symposium annuel pour les praticiens NAET.