La tradition ésotérique représente en général sept corps subtils. Certains clairvoyants en perçevraient douze. Pour comprendre la nature de ces différents corps, il faut considérer que nous ne sommes pas un corps avec une âme mais une âme avec un corps. En effet, chaque être humain est une âme incarnée pour une évolution particulière propre à l’âme. Le désir de s’incarner existe dans l’âme causale (individuelle), qui est une monade. Les corps subtils sont en réalité une densification du monde causal vers le physique en passant par différents plan d’existence (mahâparanirvanique, paranirvanique, nirvanique, bouddhique, mental, astral, physique).

La matière astrale se densifie aussi pour donner naissance au corps éthérique et physique. Chaque particule du corps physique à son pendant dans le corps astral.

C’est via le corps astral que le corps éthérique reçoit l’énergie nécessaire au fonctionnement du corps physique. Les centres du corps éthérique ont leur correspondance dans le corps astral. A noter qu'il y aurait un filtre entre le corps astral et le corps éthérique laissant passer que les énergies utiles au corps dont le prana ainsi que les ondes astrales (de l’astral supérieur et mental inférieur). Le prana astral vient du corps astral et le prana physique vient des aliments. Les sciences occultes disent que le soleil est le réservoir de la force vitale. Du soleil, viennent les courants vitaux qui vibrent à travers l’espace et dans les organismes des êtres vivants.

Les chakras sont reliés à des ganglions spinaux par un filet d’énergie (la base d’un tourbillon). Ils sont situés à environ 6 cm du corps physique, sur le corps éthérique. Ce double éthérique est alimenté en prana par le chakra splénique à partir du chakra du corps astral correspondant. Le chakra splénique est situé au-dessus de la rate. Il est relié au premier ganglion spinal lombaire. Après avoir spécialisé l’énergie du prana, ces centres redistribuent cette énergie aux autres chakras. Chaque centre reçoit aussi ses propres énergies à partir des centres de l’astral.

 La figure ci-dessous, montre les différents corps subtils.

Corps subtils