L'éthérique est composé de courants qui convergent vers des centres d'énergies appelés chakras. Ces courants font partie d'une énergie universelle appelée : « prana » par les yogis, « Mana » par les peuples du Pacifique, « Ka » par les Egyptiens,  « Wakonda » par les Sioux, « Ki » par les Japonais et « Lumière » par les chrétiens. Cette énergie circule dans les méridiens d'acupuncture et c'est sur elle qu'agissent les thérapies telles que l'homéopathie, l'acupuncture, le magnétisme. 

Le corps éthérique est un champ électromagnétique qui recouvre et protège le corps physique. Il est le premier des corps subtils. Sa fréquence vibratoire est plus élevée que celle de la matière physique. Il se trouve à quelques centimètres du corps physique et l'on y retrouve le double vibratoire de tous les organes du corps. On peut l'apercevoir en observant la surface de sa peau, si possible devant un fond blanc et en plissant légèrement les yeux sans établir le focus sur le corps mais au contraire en établissant un focus plus global.

La tradition ésotérique nous apprend en effet que la matière astrale se densifie pour donner naissance au corps éthérique et physique. Sur l'illustration ci-dessous, on aperçoit le corps éthérique à quelques centimètres du corps physique. On le décrit comme d'apparence grisâtre ou légèrement bleutée.

Corps éthérique

Le corps physique se compose de 7 niveaux de densité différente :

  • Corps dense ou physique : solide liquide, gazeux (donc 3)
  • Corps éthérique : matière éthérique, super éthérique, sous-atomique et atomique (donc 4)…

Chaque particule physique du corps est entourée et pénétrée de matière éthérique qui vibre en permanence. La matière "atomique" est la plus proche du corps astral.

Le double éthérique est aussi nommé aura de santé. Il possède 7 centres de captation principaux d’énergie (les chakras). Les chakras correspondent à certaines organes physiques et souvent ceux dont ils sont le plus rapprochés. C’est via le corps astral que le corps éthérique reçoit l’énergie nécessaire au fonctionnement du corps physique. Les centres du corps éthérique ont leur correspondance dans le corps astral.

 

Fonctions du corps éthérique :

Il s’imprègne de prana et l’achemine dans toutes les régions du corps. D’après les textes originaux, il y aurait 72.000 canaux qui distribuent le prana dans le corps physique. Il transmet au corps astral, les sensations du corps physique.

Dans certains cas, les corps peuvent être séparés (accident, anesthésie, émotion, ...), les courants vitaux ne sont alors plus transmis correctement. Un affaiblissement vibratoire de ce corps, peut rendre le corps physique vulnérable aux agressions extérieures et favoriser ainsi l'apparition de la maladie. Le corps éthérique est relié au corps physique par un lien appelé corde d'argent. La séparation entre le corps physique et le corps éthérique provoque le processus de dégradation du corps physique, potentiellement jusqu'à la mort. En effet, ale corps physique où plus aucune vie ne l'habite entre en décomposition.

Le corps éthérique assure la cohésion des cellules qui composent notre organisme. Sa fonction est d'unifier le corps physique. Les vibrations du corps éthérique déterminent l’ADN du corps physique car elles programment les fonctions des cellules physiques. Les cellules ont une forme de conscience.

Sans le prana, les cellules n’auraient pas de cohésion et le corps ne serait qu’un assemblage de cellule. Le corps éthérique provoque la différentiation des tissus, végétaux, animaux, humains… au travers du prana. Le prana astral et le prana physique forment la matière dense nerveuse et gainent les nerfs de matière éthérique.

Les chakras sont reliés à des ganglions de l’épine dorsale par un filet d’énergie. Selon les individus, les chakras sont plus ou moins bien développés. Ils absorbent et distribuent la vitalité dans le corps éthérique qui redistribue dans le corps physique. Ils amenent dans la conscience la caractéristique liée au centre astral correspondant. Chaque centre du corps astral correspond à un centre éthérique.

Le double éthérique a aussi la fonction de gainer les nerfs d’une énergie éthérique. Le prana vitalise le double éthérique et par lui le corps dense. Il est donc indispensable pour la bonne santé.

 

A noter que la pensée, c'est à dire l'esprit, vibre à une fréquence vibratoire encore plus élevée que le corps éthérique, les occultistes la situent dans un autre corps appelé corps astral.

 

Bibliographie sur le sujet :

La doctrine secrète, tome 1 : La cosmogenèse - L'évolution cosmique - Les stances de Dzyan, Helena Petrovna Blavatsky, Adyar édition, 1994, ISBN-13: 978-2850000065

Le double éthérique, Arthur E. Powell, Adyar édition, 1999, ISBN-13: 978-2850001284

L'homme et ses corps (2e édition), Annie Besant, Hachette Livre BNF, 2013 (édition originale : 1902), ISBN-13: 978-2012825659